Livre blanc - La classification

Le point faible des systèmes WIPS

Les cybercriminels déploient fréquemment des dispositifs illicites et non autorisés dans les environnements d'entreprise, dans le but d'intercepter et de voler les données de ces entreprises. La détection des dispositifs et des points d'accès est devenue relativement standard, mais, dans ce processus, c'est au niveau de la classification que se situe le vrai problème. Une mauvaise classification d'un point d'accès ou d'un dispositif externe comme illicite et son isolement peuvent entraîner des conséquences négatives, allant de l'atteinte à la réputation jusqu'aux poursuites judiciaires. Les entreprises avisées exigent que leurs systèmes de prévention des intrusions sans fil intègrent une technologie de classification plus intelligente.